Accueil

Chers lecteurs,

Bienvenus dans « les dossiers de Cassandra ».

Ici, vous trouverez des analyses, de la prospective ainsi que des réactions à chaud sur l’actualité ou concernant son interprétation.

Les sujets traités seront en lien avec la politique française et européenne, les relations internationales, l’Histoire, et peut-être, qui sait, des articles qui auront pour ambition de nous faire prendre un peu de hauteur.

Ce blog s’inscrit dans une démarche expliquée dans la rubrique « A propos », aussi, ne s’agit-il pas de plaire, ni même de convaincre immédiatement. Il s’agit d’exercer une action politique à l’échelle personnelle d’un simple citoyen.

Avec ces faibles moyens je tâcherai de jouer mon rôle tant que la situation le permettra.

L’objectif des « dossiers de Cassandra » est de tenter d’éviter qu’une catastrophe se produise d’ici peu, en faisant prendre conscience que nous sommes collectivement responsables de cet état de fait. Il ne sert à rien de se plaindre d’une situation si on l’entretient dans un même temps.

Il est ridicule d’en appeler au renouvellement de la classe politique sans faire l’effort de rentrer dans l’arène politique.

Il faut comprendre qu’un régime démocratique est une lutte incessante des démocrates afin que le pouvoir réside véritablement entre les mains du peuple.

Certes, cet angle est de gauche, et certes, la démarche que je suis est clairement progressiste. Mais il ne faudrait surtout pas traduire cela dans le paysage politique actuel.

Comme beaucoup de gens de gauche, je ne me sens plus représenté par le PS et encore moins par les courants plus dogmatiques dans lesquels l’auto-critique salvatrice en est réduite à la haine de soi et au suicide social.

Il est évident que la complaisance pour la classe politique conservatrice ou libérale ne sera pas de mise ici, mais l’amour de la France, de ses terroirs, de son histoire, de ses traditions et de ses paysages, sont, à mes yeux, des principes fondamentaux: si l’on pense la France sans l’aimer, alors cette pensée n’a pas de valeur démocratique, mais se borne à être une opinion sur un objet distant. Or, la participation à la vie dans la cité, c’est justement pouvoir dépasser ses intérêts immédiats et individuels afin de faire prévaloir l’intérêt collectif. L’identification à une plus grande entité est alors nécessaire et il est donc impossible de considérer cette entité comme un corps étranger à soi.

Certaines personnes égarées pourraient discerner un ton et une thématique qu’ils affectionnent, mais qu’ils se détrompent.

Les conspirationnistes, les obsédés de tous poils, les haineux des claviers, les racistes, comme les misérables lâches que sont les trolls, n’auront pas droit de cité sur ce blog, mais seront attaqués régulièrement sur ces pages. J’applique leur politique.

Au lendemain des attentats de janvier 2015, Marine Le Pen dépassait les 30% d’intentions de vote pour 2017. Après les attentats de novembre, elle flirtait avec les 40%.

Qui sait l’impact que les attaques de Bruxelles auront sur l’électorat français? Et qui peut affirmer qu’il existe un quelconque plafond au-delà duquel Marine Le Pen ne progressera pas?

Cependant, je ne pense pas qu’elle sera élue en 2017; elle sera au second tour.

Trois mois après les présidentielles, les législatives auront lieu. La victoire d’un candidat entraînera l’explosion du parti opposé.

Si Hollande gagne, ce sera parce que Sarkozy ou Fillon, ou d’autres, comme Bayrou, ne se seront pas retirés au profit de Juppé qui semble remporter l’adhésion d’une majorité des sympathisants de la droite.

Si Juppé gagne, alors les dirigeants du PS feront exploser le parti, sachant que EELV ne doit sa survie qu’à sa capacité à servir de justification politicienne à des attributions gouvernementales.

Mais, là où les choses se compliquent vraiment, c’est que le candidat victorieux ne pourra pas gouverner car il ne trouvera pas de majorité.

A gauche, on ne pensera qu’à l’après-Hollande et il faudra se distancier de lui au plus tôt.

A droite, la désignation de Juppé ne sera que la réaction dans ce camp de ce qu’il s’est produit à l’échelle nationale en 2012: on soutient l’anti-Sarkozy pour gagner une opinion déjà conquise, aussi il sera obligé de s’appuyer sur des personnalités dont il ne pourra pas juguler les ambitions concurrentes sans s’en aliéner quelques unes.

Il lui sera donc très difficile de conserver une majorité stable.

Dans ce contexte propice à l’instabilité parlementaire que devait éviter la Ve République, la crise économique ne pourra trouver de solution et empirera, les crises identitaire et existentielle que la France et l’Europe traversent ne seront pas résolues de façon raisonnable et efficace.

Alors, chaque série d’attentats, chaque échéance électorale majeure, ou bien des émeutes comme celles de 2005, seront les étincelles qui feront exploser la poudrière sur laquelle nous sommes confortablement assis.

C’est pour cela que les véritables progressistes doivent faire entendre leur voix dans la cacophonie médiatique, ou dans le silence abyssal de la Toile.

Ce blog ne serait qu’un témoignage, comme une bouteille à la mer, s’il ne servait aussi de lieu de rencontre avec des citoyens honnêtes dans le cadre d’une aventure qui ne pourra être que collective.

Alors, si nous venions à perdre notre démocratie, peut-être qu’un noyau se sera constitué autour duquel ceux qui voudront la reconquérir pourront structurer un mouvement de résistance.

Ces prévisions concernent un futur proche, aussi je m’engage à effacer « les dossiers de Cassandra » et à cesser toute activité de blogueur, si, bien sûr, les événements que j’anticipe n’advenaient pas.

Enfin, tant que cela m’est physiquement possible, je répondrai à tous vos messages, sauf les messages insultants ou ceux dans lesquels la mauvaise foi suinte.

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de suivre le fil de mes réflexions et de découvrir mon analyse ainsi que mes convictions que je partage avec vous dans le cadre du simple débat démocratique.

Union et courage.

 

RS

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s